smog fog algos et chaos

habiter les étoiles, %22Airpocalypse%22 2
lunaison éprouvette

« Au moins 2 milliards de planètes de taille terrestre seraient habitables dans notre galaxie » selon une étude publiée le 4 novembre dans les comptes-rendus de l’Académie américaine des sciences.

Inventer des pièges à gravité, habiter les étoiles — crash-test, stress-test, des dangers du smog de l’ »airpocalypse » et de son contrôle :  selon Herr Professor Zhang Li « Il faudra probablement développer le système de caméras-radars, dont les ondes électromagnétiques parviendraient à passer à travers les particules de pollution pour assurer la sécurité des zones les plus sensibles. Il faut prévoir un système qui puisse faire face à l’imprévu. » Selon Yang Aiping, chargé de l’équipe civile de La Fondation nationale pour la science et la nature : « La plupart des études menées dans les autres pays s’en tiennent au brouillard. En Chine, la plupart des gens pensent que brouillard (‘fog’) et nuage de pollution (‘smog’) peuvent être traités de la même façon. Or nos recherches préliminaires montrent bien que les propriétés des particules de pollution atmosphérique sont extrêmement différentes de celles des gouttelettes des nuages (…). Nous devrons complètement revoir, voire réécrire, les algorithmes de certains modèles mathématiques. Nous devrons aussi faire de nombreuses simulations informatiques et étendre les tests sur le terrain. »