And then came the evening and the morning

Une réponse à And then came the evening and the morning

  1. octobre

    Finalement la vie, au bout du rouleau, resplendit avec la rage du rouge intense. Il y avait l’homme aux mâchoires de fer et les Frates dans une tête à clou profondément enfoncée dans la misère des mille coups de la main molle. I remember…

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s