sans suite II

∼≡∼

Le fou, vissé à la vérité: à moitié en vie, à moitié malade. Existence confuse à plein-temps, l’autre fleur toxique entêtante à jamais.

Couper la langue narrative qui lui sert de pont. Les cordes si bien tressées qu’un jour elles t’étranglent.

Il en fait trop. Son corps n’étant plus à lui sa bouche parle toute seule. « De l’eau, de l’eau » demande t-il. Plongé dans le bassin d’eau suroxygénée, il se plaque en position fœtale contre la paroi.

Depuis qu’il est bébé l’angélus sonne au-dessus de son lit. Quand il n’a pas dormi et après trois séries de trois tintements, il se perd à la pleine volée. Il délire des papillons des cygnes dormant sous l’édredon où ses oreilles se ferment.

L’attente des sirènes derrière les fenêtres rend insupportable les dernières mouches.

Zone de turbulence. Repos : la vague, ses ourlets. Sa lave, son silence, les poissons commencent à parler. La tourbe mouillée glissant dans les bottes.

Le lac, la chaleur, densité découpée, allée courbe, plonger, ruisseler de l’intérieur.

Le vent chassa la pluie, puis l’emmena.

Attendre le bruit de la pierre dans le puits, l’averse tombe, la tempête entrevue.

À rater sa sortie du corps suicidaire il perd sa voix, ce n’est qu’une oreille.

Le monde sonore, non-visitable, sa source, proche, multipliée, belle et trompeuse, résonances, son amplifié, et un peu plus de silence inséré, sur le bout des doigts. Puis les vases clos.

Silence démultiplié, écrans ouverts sur le ciel, entropie en images, parcours fléché magnétique.

Se rapprocher de soi, s’éparpiller, pressé d’arriver quelque part.

Le vent l’automne les feuilles les arbres s’élèvent, dispersion maximale les oiseaux en altitude équilibre redeviennent bavards dès le crépuscule.

La preuve se tient sous une pierre tombale. Je brûle mon malheur dans la cheminée.

Statue de Buddha trouvée dans le monastère de Tapa- Kalan :Mission Foucher 1923, cliché Godard,

Répondre à sans suite II

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s