La nature des choses est toujours une autre

Quand nous pensons, nous ne savons rien, tout est ouvert, selon Roithamer. La nature des choses est toujours une autre, selon Roithamer. Tout d’abord, le cône a des points de vue dans toutes les directions, puis le cône a seulement des points de vue au midi et au nord, puis à l’ouest et à l’est et enfin uniquement au nord.  / Thomas Bernhard. Correction, p190, Gal. 1978

Thomas Bernhard

Répondre à La nature des choses est toujours une autre

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s