plongé dans la lumière

Depuis le cinéma parlant les fantômes ont été relâchés, libres enfin des caches secrètes entre lesquels ils erraient. Désormais leur image ne se glisse plus aux angles morts, elle se décompose et s’éclaire à travers les clignotements de satellites. Écran total. Des drones de la paix sillonnent édictant la justice. La tête en bas sur la balançoire.