sans suite 44 * figures 2

 

Ne pas supporter l’ennui et se plaindre que le temps passe si vite.

Sa réussite fut totale, l’avenir muselé était déjà mort à ses pieds

Il farcit sa tirade d’un à titre personnel qui le rend parfaitement imbuvable.

Le problème avec Machiavel c’est quand il y en a pléthore. Les fantômes de prestige massacrent le festin.

Dévoilement, le monde était un rêve. Tristesse et désarroi à n’avoir que ses larmes.

Les souches d’arbre noires, ô ces illustres inconnues.

 

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.