sortir du lit

 

Traiter conjointement l’insomnie et l’amnésie, parmi les animaux nocturnes la pente neigeuse, éviter de glisser. Se rattraper à des expressions fluviales, des trucs qui n’existent pas, effriter des cristallisations, se décoller de la boue, perdre son Latin, raisonner le neurologue, se réveiller ailleurs, marcher un pied en moins ou l’autre jambe raccourcie, pressé d’un pas réduit, basculant en torsion, jambe par l’autre entravée, rebondissant très mal, pour toutes sortes de raisons précisément aucune, en petits sauts progresse, par bouts de ficelle, les pieds lacés voilà pourquoi c’est arrivé si vite, la fenêtre tape, le vent peu concerné, de perdre pied n’être plus là.

Répondre à sortir du lit

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s