fond de rien

Alaverdi-  enfin la boîte !

J’ai une confiance absolue dans l’arrière-monde dont je serais l’habitant, bien qu’il soit si peu fini, que sa taille même m’est inconnue et que sa localisation ressemble au ciel qui s’étire et s’éloigne en quatre états aux points cardinaux. Sans adresse fixe au garde-meuble d’arrière-monde j’ouvre une boîte où je glisse ma main afin de m’assurer qu’elle n’est pas trouée ; elle ne contient que cette fermeture.

2 réponses à fond de rien

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s