highest

margaret bourke white th louisville floodL’homme apprendrait de lui-même en multipliant les connaissances qu’il acquiert de lui-même, avec l’aide du calque de l’idée de dieu, c’est selon. Un peu orphelin de la technique et planant exaucé sur des prothèses d’images 3 D, toutes reçues pêle-mêle d’un même conduit, nous nommons l’évolution science, ouvrant le soir désorientés les pages « sciences de l’homme » où le dernier chercheur est tenu en laisse par ses outils. Peu à peu la nature récupère son dû, le temps ne lui est rien, lors d’une quelconque croisée le massacre est inéluctable. Le miroir brisé sous nos yeux nous ne comprenons pas mieux. Nous voyons comme nous respirons, nous aimons être à l’unisson de ce que nous regardons, les décors naturels nous rendent humbles, l’hallucination est un mode de locomotion remarquable pour l’équilibriste sur les lignes tirées droites au sol. L’homme s’est fait catastrophique avec son milieu, méticuleusement, laborieusement, à la gloire enviée du guerrier rentier, et dans l’écart d’une trop rare troisième mi-temps, par goût délibérément transgressif. Le rire qu’il dit son privilège n’est jamais si jouissivement nécessaire, saisi, ailleurs que dans les rassemblements, une moderne taverne de montagne perchée en suisse centrale sous la neige sera son nid. Des files d’attente de fidèles avachis derrière les vitres guetteraient le bon mot de n’importe quel crétin qui arbore un air de suffisance ; d’un speech le bon mot estoqué lève un rire entendu reconnu partagés de tous, apothéose ventriloque au dessert où se rafraîchit la mémoire parmi les yeux brillants. N’importe quel habile crétin unanime démultiplie les casquettes, le plaisir d’investir est infini. Les paris redeviendraient du vent que nous le trancherions d’un coup de sabre, notre tête dût-elle rouler.

Répondre à highest

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s