une histoire de vent

Dernier film de Joris Ivens, « une histoire de vent » (article sur le blog noreille

Le vent est ciel dans la terre, une bouche invisible, aux mots et attributs promis, une oreille musicale sans solfège, avant-même, justement, quand tout était possible.

Joris Ivens – À Valparaíso

1963, dernière étape coloniale avant le paradis, quand le temps battait pour toujours, quand l’homme avait des mains, quand les villes se laissaient dessiner éventrées par les champs et les forêts, se dissoudre dans l’être-rêve d’un anthropologue resté ailleurs, alors encore dans un musée, l’œil grand ouvert derrière ses verres myopes.