luxury problems

Il est néanmoins vrai qu’un homme qui cherche une belle fille a souvent tendance à se persuader, l’espace d’un moment que Dieu existe…

Tropiques, Clément Rosset, p 24                

&

Andy Stott – Luxury Problems

 Tu as enfin découvert la forme de ses fesses, réveillé l’état de méditation; le cercle des origines et du soleil les a déshabillées. Le fantasme est sorti, tu lui souhaites bonne nuit, tu te délasses, te délaisses. Tu n’avais d’yeux que pour ses lèvres et son battement de paupière, elle n’avait jamais appris à parler, la lune drapait sa nudité. Les pieds s’enfonçaient dans la mousse. Sous l’arbre les corbeaux murmuraient, décillés.

2 réponses à luxury problems

  1. fayçal

    (c’était trop tentant, mille pardons ; je le fais danser, je joue, sans chercher à déceler son « vrai » sens)

    …mais vous devriez savoir que Dieu n’existe que parce que (le) JE existe*… pas besoin d’une belle fille pour ça… bien qu’il puisse faire lien ! Si elle le veut, bien entendu…

    (*) : Maître Eckhart, « Si je n’étais pas, Dieu ne serait pas. » http://bit.ly/UDT59V

    • fayçal

      (Je tiens à signaler, au vu de mes derniers commentaires, et pour qu’il n’y ait point de malentendu -les temps sont compliqués, oui-, que pour un serviteur la théologie, comme la parfaitement dit Borgès, « est une branche de la littérature fantastique ». C’est ainsi que je l’aborde, sans « religo », donc en toute innocence et légèreté ; bien qu’avec passion. Le goût de l’infini ?)

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s