se remettre de tout

« Bonne nuit, dis-je, ou plutôt adieu. À qui, ou bien à quoi disais-je adieu ?
Je ne savais trop, mais c’était ce que j’avais envie de dire à haute voix.
Adieu et bonne nuit à tous »

Antonio Tabucchi Une hallucination (Requiem. Uma Alucinação, 1991 ; trad. Isabelle Pereira, Bourgois, 1993)

Répondre à se remettre de tout

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s