dormir retourné

nos tanières nous retournent, de l’enclos encerclé, au toit par le portail entrebâillé,
symétrie, répétition, inflation des détails, l’innombrable à demeure,
un courant d’air, une archère, un papillon, un ouragan de nectar.   
Canti Illuminati ~ Alvin Curran
For Cornelius ~ Alvin Curran

Répondre à dormir retourné

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s