tous les jours


quoi ! ça ne s’arrêtera donc jamais ?

décidément la structure iceberg du blogging oblige à tenir sa tête au dessus de, de et de

le cou les épaules supportent la masse raidie, je lève les yeux ailleurs, où poser mes pieds

je ne retrouve pas  “Distant Saxophones »  de Jan Steele

je retrouve ça, contiguïté de Satie,

Jan Steele + John Cage | Tous les jours | 1976  |  Poem/Lyrics by James Joyce:

All day I hear the noise of waters
Making moan,
Sad as the sea-bird is when, going
Forth alone,
He hears the winds cry to the water’s
Monotone.

The grey winds, the cold winds are blowing
Where I go.
I hear the noise of many waters
Far below.
All day, all night, I hear them flowing
To and fro.

Bass [Guitar] – Steve Beresford | Guitar – Fred Frith | Guitar [Solo] – Stuart Jones |

Percussion – Phil Buckle | Vibraphone – Kevin Edwards | Voice – Janet Sherbourne

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.