dans JARDINS

––– # 17

 

L’immobilité porte l’infini, des milliers de petites choses insignifiantes créent telle inclination, tel sentiment, ceci se répétant jusqu’à prendre consistance en telle circonstance, le corps concorde avec le moment du lieu, les statues rient en pleine nuit, la farce se joue.

Ses propriétés se déclinent sous plusieurs variétés, telle variété exalte tel élément, redistribue l’ensemble, chaque propriété est partagée en toutes les autres propriétés. Au final toutes les variétés se ressemblent.

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s