les folies * 9

 

Balayer toute la journée les allées du cimetière et se retrouver plantée au sommet de sa vie à minuit sans dormir. Descendre du grenier, monter de la cave, les escaliers menant à la cave et ceux montant au grenier lui étaient mêmes, au rez-de-chaussée elle bricolait sous la lampe un nouveau tableau de bord en fredonnant, quoique pleine de doutes. De temps à autre elle jetait un œil sur les poissons rouges qui tournaient en rond, à la fenêtre ouverte l’eau de la fontaine s’écoulait bleu et rouge, sur la table une boîte de sardines.

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.