L’avenir, la mort et les statistiques

 

Les valises vides grandes ouvertes, un feu, le froid, les bruits du dehors et pas mal de vent, le commérage autour du cimetière, finitude et avenir superposés à la fenêtre du chat de Schrodinger, le chat réjoui de rentrer à la maison, déconcerté qu’il n’y ait personne.