___________ #1

Régulièrement, allongé dormant ou en mouvement debout, des sensations de vertige. la pesanteur, trop forte ou pas assez. Je sais ici perdre mon temps. Je crois que plus loin ce serait pire, c’est ma seule chance de partir. Hier, l’air blanc et froid, assez haut, et la terre, froide et humide, enneigée – cela faisait longtemps que j’habite là. l’atmosphère possède à certains moments une aiguille, un vent du passé, qui s’arrête là. s’il y a peut-être un cadran, il n’y a pas d’aiguille. aujourd’hui c’est le même temps, à peu près, le vent retombé, le portail grince, tu te demandes où tu es, tu fais la poussière, tu redescends le réveil, tu règles l’heure d’hiver

Répondre à ___________ #1

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s