boîte à images / 3

Nous croyons que notre cerveau est un mausolée en marbre, alors qu’en réalité c’est une baraque perdue entre un terrain nu et un crépuscule sans fin.  

Conférence à Séville en 2003 de Roberto Bolaño, in Le gaucho insupportable 

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s