Homo-sauriens

Codex Seraphinianus, Luigi Serafini, 1981 édition Franco Maria RicciCodex Seraphinianus, Luigi Serafini, 1981 édition Franco Maria Ricci-2

lenteur froide en ronde minuscule, eau à la bouche ou manquante, matelas aux odeurs de pommes sèches, déploiement lourd, mou, qu’une détente horizontale, de tout le corps, d’étirement ardent, referme, fait disparaître, nuage de gloire, couvercle du cercueil, Méduse ravie.

penser « Chute de l’Homme » & Alligator, penser « clouer le bec », « Alligator- résolution » revenu loin de ce monde, ce monde à jamais dévoré, Alligator anti-karma, retour au terrain vague des origines, Alligator sage, auquel chaque jour on tourne son dos nu, abandonnant quelques pièces à son royaume, à ses faveurs, ses étourderies ; à son corps défendant nous ne sommes que de passage, fiers entre temps court d’aller et venir librement au ciel, à la terre, à l’eau, traversant les frontières de vie de mort striées une ombre parmi d’autres ombres, que la nuit enregistre, un film à jouer, des yeux à voir, partir. Par tous ces territoires, évidemment le temps vient à manquer. Liebe ist Heimweh (l’amour est le mal du pays). Parmi toutes les pierres une rouge dans le désert, digestion solaire, par la fenêtre ouverte la puanteur s’évanouit, les nuages duveteux annoncent un climat serein, une nouvelle origine du monde, un œuf tendre, une paupière amoureuse, un air vivifié. Avec les bras et un drap de jouvence nous pouvons envelopper notre corps, nous déplacer en robe de chambre, épier du regard le vide sous le lit, suivre le bruit de la rivière, entendre les pas d’une nymphe. Les draps froissés se refroidissent, se replient sur l’obscurité échappée du tumulte, caressent sans mouvement solitude, silence, en attendant le trois fois rien du jour.

Répondre à Homo-sauriens

Commentez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s