(2 commentaires)

  1. Si j’ai bien compris le propos liminaire, tout le monde se retrouve accusé : vous, moi, tous les autres, la gauche, etc. de cette « hyper-normalisation ».

    Même ceux qui diffusent ce film, patchwork de faits d’actualité sans doute légèrement lassant et que j’avoue, devant ce tribunal médiatique en deux parties, n’avoir pas encore regardé ?

    Adam Curtis (fier comme un général US du même nom) aurait dû se lancer lui-même dans la politique pour nous délivrer enfin du mal universel.

    1. Pour le mal universel et le déboussolage à grande échelle on a déjà les cierges ; le monde n’a plus de poids et apparaît sur un hiéroglyphe que le credo dévoile. Il n’y a plus de faits & Noé a renoncé à inonder la terre, nous nageons dans le marécage.

Répondre à Dominique Hasselmann Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.