Détection et enregistrement des plus infimes mouvements sur des surfaces qui comme tache d’encre s’étendent. Les mouvements de plus grande amplitude sont décrits avec la même précision, si ce n’est leur taille qui pose désormais question, un flou épais cachant ce qui les bordait autrefois. L’adéquation, la superposition, l’intrication du petit et du grand rend le pauvre borgne aveugle.

hiroshi-sugimoto-thea%cc%82tres-abandonnes

(2 commentaires)

Répondre à Dominique Hasselmann Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.